Fausse sauce ravigote

Mon père (carolo d’origine) préparait une langue de boeuf avec une sauce qu’il appelait « ravigote ». Ayant voulu la refaire après son décès, j’ai cherché sur internet et j’ai trouvé, notemment sur le site du Chef Simon une sauce froide à base de câpres, ciboulette, etc. Mais la recette que je cherche est une sauce chaude, blanche, légèrement vinaigrée avec de petit oignons (au vinaigre) et des morceaux de cornichons (au vinaigre)
Cela vous dit-il quelque chose ? Merci d’avance.

Oui. J’ai le même souvenir.
Pour moi, (issu du bouquin de Ginette Mathiot), on fait une sauce blanche mouillée au bouillon. On fait une réduction vinaigre-vin blanc à part égale avec de l’échalote. Une fois cela réduit on l’incorpore à la sauce blanche. Cuisson 5 mn. On enlève du feu. On filtre et on y ajoute beurre, ciboulette (beaucoup) et câpres.
Essayez cela.

1 « J'aime »

Génial ! La langue est prévue pour la semaine prochaine ! Je vous en dirai des nouvelles ! Merci !

Mon père (carolo d’origine) préparait une langue de boeuf avec une sauce qu’il appelait « ravigote ». Ayant voulu la refaire après son décès, j’ai cherché sur internet et j’ai trouvé, notemment sur le site du Chef Simon une sauce froide à base de câpres, ciboulette, etc. Mais la recette que je cherche est une sauce chaude, blanche, légèrement vinaigrée avec de petit oignons (au vinaigre) et des morceaux de cornichons (au vinaigre)
Cela vous dit-il quelque chose ? Merci d’avance.
[/quote]

Bjr, avec un peu de bonne moutarde.
Bon appétit.

1 « J'aime »

J’attends votre verdict.
En fait ma mère servait la langue de boeuf avec une sauce rouge. Je pense qu’il s’agissait simplement de tomate.
Mais donnez-nous votre verdict. Nous sommes suspendues à votre commentaire…
Ah cette bonne cuisine d’autrefois, ces belles tables de services, cette belle décoration.
J’ai envie d’exploser lorsque j’entends sur des radios bien connues, les conseils pertinents des opératices averties, quant à la déco de table, la disposition des couverts… J’en passe du même acabit.
La vie a changé. Dommage pour certaines choses.
Mais il est vrai que nos jeunes doivent créer des conventions qui correspondent à leurs possibilités financières.
Je regrette beaucoup des tas de choses.

Dans mon souvenir, la seule sauce rouge que j’ai mangé avec de la langue etait la sauce madeire (elle est tomatée) et j’avoue que c’est toujours un dilemme, madeire ou fausse ravigote !
Ce qui compte pour moi est l’importance que l’on donne à ce que l’on fait et à ce que l’on reçoit. Quelque soit la déco de la table, je suis heureux que la personne qui a dressé celle-ci y ait prit du temps et du plaisir, il en va de même pour le repas. Pour votre information je ferai une langue mardi soir ! :slight_smile:

Bjr, c un plat dont je suis adepte,et je pense que ce serait une sauce écarlate,tomatee ou pas, avec cornichons.(les câpres étant moins répandus,je parle des années 70) d’ailleurs…….hummmm!