Quel type de feu de cuisson utilisez-vous?

Lorsque j’ai fait mes études, uniquement le gaz était utilisé. J’ai utilisé le gaz jusqu’au moment j’ai
j’acheté ma cuisine équipée il y a 44 ans, donc en 1978, je me laisse convaincre par le vendeur de choisir des plaques électriques car celle-ci Plaque électrique : tout savoir - Marie Claire
possédait des qualités indéniables pour les programmer, nos horaires de travail étant très surchargés, je pouvais décider de l’heure du démarrage de la cuisson, j’ai utilisé cette fonction un nombre incalculable de fois. Mais je ne suis jamais parvenue à confectionner des crêpes !!!
Après quelques années j’en reviens au gaz et j’utilise toujours ce système de cuisson https://www.amazon.fr/5ZGK-KHG-Table-cuisson-foyers-brûleur/dp/B072SMK7DG;
les images jointes ne sont qu’à tire informatif, je suis super enchantée de mon retour au gaz.
Ma sœur m’a prêté son plan de cuisson 2 feux à induction et je ne parviens pas à m’adapter !
Lorsque la gaz de ville est apparu en Belgique, je dirais vers 1957, la publicité disait la flamme du gaz se règle au doigt et à l’œil et c’est effectivement la façon dont je procède.
Quel est votre type de feu de cuisson ?

2 « J'aime »

Bonjour, je cuisine au gaz, je suis vraiment handicapée avec les plaques électriques dans certains cas, par contre la cuisson au four est électrique, tout comme le grill, ou la cuisson sous vide.
Comment faire des confitures avec une plaque électrique ?

1 « J'aime »

Mes parents cuisinaient au gaz. J’ai cuisiné au gaz. Cela me convenait. Et un jour j’ai acheté une maison équipée électrique. Rien de sophistiqué ( 1976). Je cramais mes plats. Rien de la souplesse du gaz. La vie m’a amenée à aménager une nouvelle cuisine. Je l’ai voulue au gaz, forte de mes convictions de la supériorité de ce mode de fonctionnement. J’ai mis quand même une plaque électrique. Je ne m’en sers pratiquement jamais, sauf pour laisser un plat en attente. Maintien au chaud, ou cuisson vraiment douce.
Ma fille avait l’induction. Je l’ai testé et lui ai trouvé la même souplesse que le gaz. Lorsque j’ai refait la cuisine de ma résidence secondaire, j’ai fait mezzo-mezzo. J’en reviens du gaz. L’augmentation du prix. Les risques d’explosion.
L’inconvénient de l’induction est la batterie de cuisine spéciale. Il y a certes une adaptation à faire pour les réglages. Mais les avantages de l’induction sont pour moi incontestables. Je vends ma résidence secondaire et vais donc ramener toute ma batterie de cuisine ici. Le temps du déménagement, je vais faire supprimer le gaz, changer mon installation pour de l’induction pure.
Je précise que les normes sont différentes chez ma fille et chez moi à Cannes. Il faut donc étalonner les plaques. Cela veut dire un temps de bafouillage.
Et en plus d’avoir la souplesse du gaz et l’absence de risque d’explosion, aucun risque de brûlure. Parfait pour les petits-enfants, mais aussi pour les vieux.
Petit ajout. A la revente, il vaut mieux ne pas avoir de gaz (péjoratif) dans l’appartement. Je ne voudrais pas exagérer, mais je pense être la seule ici à avoir le gaz.
Complément. Mon appartement est orienté EO. Le gaz nécessite une ventilation efficace. Ma cuisine est à l’ouest. Et ici le vent souffle de l’ouest. Donc les jours de grand vent (cad souvent), ma cuisine est un vrai frigo…;

1 « J'aime »

J’ai une famille très nombreuses ( nous sommes 12) , et je passe ma vie derrière les fourneaux pour lui faire toute sortes de plats, toujours équilibrés, et diversifiés. C’est un plaisir et une passion.
L’habitude d’un potage, d’un bouillon, puis une entrée, un plat avec un accompagnement de légumes et féculents,
Formage desserts.
L’idée est de réduire les quantités tout en offrant une habitude de bien manger.

Au niveau de la cuisson, j’ai le gaz uniquement pour la cuisine au wok pour avoir de la chaleur sur fond et sur les côtés. Pour le reste, j’utilise l’induction. Un four a chaleur tournante basse température et vapeur. Et un micro-ondes. Je possède 2 grands frigos, 2 congélateurs et un machine a glaçons ( très utile pour stopper une cuisson, ou refroidir rapidement des légumes ou des pommes de terre après la cuisson pour mettre en salade, ou certaines sauces

Je fais tout, mes salaisons, fumage, saumure, salage. charcuterie,

J’utilise les légumes de mon potager mes oeufs et mes volailles avec un abattage a 120j pour lez viande, je vais chez un éleveur. Je prend porc, agneau et moutons entiers, pour le veau, je prend des 1/2, et pour le boeuf j’alterne les 1/4.
Pour le poisson, ça vient directement du bateau ou j’ai mes habitudes. Poisson cartilagineux pour les plus jeunes et filets, darne ou portion pour les grands.

La cuisine commence à 9/10h le matin pour midi, et a 16h pour le soir. Et ma bible est le guide culinaire d’Auguste Escoffier. ( Je vous conseille son cochon de lait, qui est l’une de mes recettes favorites et qu’on me demande souvent pour des fetes)

1 « J'aime »

Ça doit être bien bon chez vous, …et bien animé avec tout ce monde à table tous les jours!
Bienvenue au forum!

1 « J'aime »

Oh que oui mais aussi fatiguant

1 « J'aime »

Il y a une petite méprise: c’est à Barbe Noire que je faisais référence… Mais je suppose que chez vous aussi ça doit être bon!

1 « J'aime »

Bjr Barbe Noire. Je suis seul à table, c’est donc un contexte très différent. MAIS côté matériel de cuisson j’utilise le même matériel que toi. Induction (3 feux, célibat oblige !) d’entrée de gamme + four électrique de 70 litres chaleur tournante et tjs en entrée de gamme, sole et voûte/grill inutilisables indépendamment ou simultanément . Entrée de gamme pour des raison économiques mais aussi parce que le matériel de cuisine souffe de la multiplication des fonctions gadgets plus ou moins « foireuses » qui font exploser les prix ! Mon seul regret est que mon four n’ait pas de rails télescopiques et moins grave, pas de tourne broche. Il me manque un congélateur, 110 litres sera suffisant. Pas de four vapeur qui ne serait pas justifiable dans mon cas mais dont je rêve ce qui est gratuit. Comme je rêve d’un piano « La Cornue » : de 7 000 euros à quasiment l’infini. Tous mes voeux pour que tu continue à bien vivre ton activité culinaire familiale et quasiment « semi professionnelle ».

1 « J'aime »

Bonsoir,

Il y a quelques année je faisais la cuisson au gaz, barbecue … Comme tout le monde .
Maintenant, ayant un problème de santé je suis obligée de manger sous une cuisson à la vapeur à l’aide d’un cuiseur vapeur . L’avantage est que j’ai perdu pas mal de poids ( 12 kilos ) environ .

Le seul inconvénient est bien évidemment le goût de la nourriture mais à force c’est comme
tout, le palet si habitue.

J’utilise parfois la cuisson vapeur et comme toi je trouve que le goût est différent.
J’ai essayé de mettre un bouillon cube dans l’'eau ou encore de la cardamone mais je n’ai pas constaté d’amélioration gustative.

1 « J'aime »

Bonjour Lili

As-tu déjà essayer d’aromatiser l’eau avec des herbes comme du thym où du romarin où encore avec des épices ?
Je n’ai jamais essayée avec de la cardamome
Personnellement, j’évite le cube de poule si c’est ce que tu utilises .

Mais avec quelques épices et des herbes aromatiques cela relève mieux le goût .

Oui j’ai utilisé du cube bouillon de poule.

Oui j’ai essayé d’autres herbes que la cardamone, ou encore des épices, mais je ne trouve pas une amélioration du goût.

Je peux totalement comprendre ton point de vue car j’étais dans le même cas .

Peut être que je me trompe mais à force de cuire au gaz l’assaisonnement peut être plus riches en gras donc un " meilleur " goût .

Et il est vrai que la cuisson à la vapeur est une cuisson légère même en ajoutant des épices on n’obtiendra pas le goût de la cuisson au gaz .